Please insert information that will be useful to your customers here Please insert information that will be useful to your...

gallery/kk_imsec_400x400
gallery/dey4o1lw4aao5w5

Our mission

You will find the latest information about our company here. You will find the latest information about our company here. You...
gallery/children-81546127365_640
gallery/546817365_640
gallery/dfrkj22xuaedfka
gallery/received_229565954451341
gallery/de5bp-gueaa32cr
gallery/db5vvhduwaaahbx
gallery/deiswy4xcaawme1
gallery/djhcbvjxoaey9xe
gallery/dejznsgvaaeifjc
gallery/deamptau0aeavp_
gallery/dy_dw0lvwaeurpt
gallery/dfcpryyvqaa3x6v
gallery/dajuh0lwsaaf-zj
gallery/dfrkj22xuaedfka
gallery/da_0himv4aaqkdb
gallery/dbwmquzvqae-zte
gallery/dgkbocow4aezqoh
gallery/dhowtkpxkaaowr_

Faits CrAP: Cas du "Missing Liberal Autistic"

Le cas de la campagne «Missing Liberal Autistic Staffer» est un appel à l'action pour mettre fin à l'échec continu de mettre en œuvre les droits des personnes handicapées et la corruption de notre gouvernement.
Un Canadien autiste et son amie ont inspiré la campagne après s'être manifestés publiquement pour attirer l'attention sur le cas des Canadiens autistes et sur les 92% d'autistes disparus de nos lieux de travail.
Cette «Missing Liberal Autistic» a disparu du bureau de son employeur et de son employeur, Pam Damoff, membre libérale du Canada pour Oakville North-Burlington à la fin de novembre 2017.
(Veuillez voir ci-dessous pour la chronologie active)

Février 2018, le cas du "Missing Liberal Autistic" a été lancé. Les Canadiens ont été encouragés à attirer l'attention du Parti libéral et des premiers ministres sur les médias sociaux après que sa rémunération a été supprimée en janvier 2017 et que des enquêtes aient été entreprises pour résoudre sa discrimination.
préoccupations rejetées. Un libéral principal a partagé avec eux tout le monde sait que Mme Damoff a tort, mais son siège de député vaut mieux pour le parti libéral que de l'escalader et de prendre des mesures contre le député. Il a été conseillé de continuer à pousser l'affaire sur les médias sociaux. À moins que leur plaidoyer ne commence à ternir la réputation des libéraux, aucune autre mesure ne serait prise et cette information ne parviendrait pas non plus aux gens du parti libéral, du gouvernement ou des électeurs qui peuvent agir.
 
Malheureusement, nous ne pouvons pas encourager le «Missing Liberal Autistic» à déposer une plainte pour atteinte aux droits de l'homme contre Mme Damoff en raison des privilèges parlementaires. Même la Cour suprême du Canada a récemment déposé une plainte contre un député parce que la Chambre réglemente ses affaires internes. Selon la Chambre des communes au Canada, la Chambre des communes conserve le droit de contrôler ses affaires internes et ses procédures, à l'abri de toute ingérence des tribunaux. Cela inclut le droit d'imposer des mesures disciplinaires à ses membres par une suspension ou une expulsion. Même lorsqu'un député a été reconnu coupable de corruption ou condamné à une peine d'emprisonnement pour un acte criminel pour une période plus longue que la durée de la législature, il ne peut être privé de son siège à moins que la Chambre n'en décide ainsi. [286]

Le whip et la Chambre des communes l'ont assurée que l'affaire était prise au sérieux, même si peu de choses ont été faites pour régler sa situation en sept mois et que sa demande d'indemnisation pour blessures n'a toujours pas été traitée. Nous sommes informés qu'elle continue d'être diligente en gardant des dossiers de leurs communications et a partagé des preuves à l'appui de ses réclamations. Nous ajouterons des documents à l'appui sur notre site Web, tel que conseillé.  
Mme Damoff semble avoir attiré l’attention négative des médias sociaux sur son traitement de son employée pour servir son propre objectif de mettre l’accent sur le harcèlement des femmes en politique, se positionnant récemment sur le comité permanent des ressources humaines et du handicap. projet de loi et en utilisant le rapport PSTD fédéral pour mettre en évidence l'appel à l'action pour soutenir les accidents du travail en santé mentale pour les premiers intervenants. Tout en disant à ses électeurs que son objectif en tant que députée est de faire en sorte que ses blessures en milieu de travail soient les plus inclusives et les plus néfastes, elle a mal compris la définition du harcèlement et des blessures et a souscrit un récit d'invalidité. Ce qui est honteux puisque Mme Damoff est vice-présidente fédérale de la condition féminine et a été la responsable de l'intimidation de son «membre libéral autiste» et que ses actes sont similaires à ceux des premiers intervenants, des anciens combattants et des femmes blessures et harcèlement. Il semble que le gouvernement ferme les rangs et choisisse de protéger la députée qui a accédé à sa position grâce, en grande partie, aux efforts déployés par les «autorités libérales manquantes». Mme Damoff a utilisé les compétences et les connaissances de ses employés pour améliorer sa réputation et sa réputation, a nié les mesures d'adaptation nécessaires pour atténuer son handicap, a refusé de lutter contre la grave culture d'intimidation sur le lieu de travail. Des tentatives répétées pour l'aider à comprendre ce qui se passait, puis à refuser complètement de prendre les mesures nécessaires qui lui auraient permis de «guérir» et d'accéder à d'autres options avec une certaine sécurité financière. Son employé a confié au parti libéral ses préoccupations en matière de discrimination dans un esprit de loyauté et d'être un membre apprécié de l'équipe. Au début, elle a gentiment demandé à ceux qui se sont mobilisés contre la discrimination et a dit qu'elle craignait que cela devienne un problème supplémentaire à la Chambre des communes plutôt que de mettre en œuvre ses droits de citoyenne canadienne ou de promouvoir les droits d'Autistics. Malheureusement, la situation n’a fait que s’aggraver et ses craintes de garder cette information confidentielle et informelle se sont dissoutes.

 

Elle identifie et est formellement diagnostiquée comme «autiste» et a des documents à l'appui que la discrimination à son égard n'est pas fondée sur ses capacités, mais sur son «identité autiste». Ses médecins ont convenu que «l'éducation» et la «sensibilisation» ne changeront rien tant que notre gouvernement n'aura pas respecté les droits du Canadien qui ne causent pas de préjudice injustifié ou n'interfèrent pas avec les exigences du travail de bonne foi. Nous pensons qu'il est temps de faire preuve de responsabilité et si vous lisez ceci, prenez des mesures. Trop de Canadiens ne savent pas que nous sommes déjà confrontés à une pénurie de travailleurs au Canada, nous avons besoin de travailleurs solides pour la crise mondiale des travailleurs de 2030. Nous devons envoyer un message clair que les blessures au travail en santé mentale ne peuvent pas être écartées par un diagnostic d'employeurs ou de gouvernements délibérément ignorants qui discréditent les médecins. Tous les Canadiens et les citoyens du monde ont le droit de travailler dans des milieux de travail sans harcèlement et sans discrimination. Il est temps de nettoyer notre gouvernement de la cupidité continue, de la corruption et des déséquilibres de pouvoir. L'UNICEF a classé le Canada 38 sur 40 parmi les pays les plus riches, un enfant sur cinq vit dans la pauvreté et nous nous classons au 5e rang en matière d'intimidation. Le privilège parlementaire ne peut pas continuer d'accorder aux députés et à leur personnel la liberté d'échapper à toutes sortes de maux et de corrompre notre processus démocratique. Agissez aujourd'hui. Si vous n'êtes pas canadien, vous pouvez quand même aider à répandre nos messages pour empêcher les officiels canadiens corrompus comme MS Damoff de co-créer des lois avec votre gouvernement ou de vous opposer à ce qu'elle représente le Canada aux Nations Unies jusqu'à ce que notre gouvernement agisse. Retrouvez-nous sur Twitter @crapwematter et aidez à diffuser nos messages. Vous pouvez rejoindre et participer à la campagne Global Flutter @globalflutter Tweetez et exigez une procédure régulière pour le "Missing Liberal Autistic" @pamdamoff @JustinTrudeau @OurCommons
 
 

Enter your text here

gallery/dejznsgvaaeifjc
gallery/dgvjgskw4aefetr
gallery/dhowtkpxkaaowr_
gallery/news,wanted - 2zxda-78yzs - normal
gallery/received_230808300993773
gallery/dllmgrexgaeczji
gallery/dnvy8ljwwaaz2lq
gallery/dnvy8ljwwaaz2lq
gallery/dd-ml41uqaa0g-m